Audencia > Autres > Ecos 2025 – le nouveau plan stratégique d’Audencia - 2

Audencia Ecos 2025 réduite 3.jpg

En février dernier, suite à la réunion de l’Assemblée Générale, Audencia a présenté son plan stratégique pour la période 2021 – 2025. Celui-ci a été baptisé Ecos, en référence au mot grec signifiant « maison, terre ». L’objectif général de ce plan est de faire d’Audencia l’accompagnatrice de la transition des hommes, des organisations et de la société vers un « mieux », pour former les futurs « citoyens du monde ».

Christophe Germain, directeur général d’Audencia, résume les convictions sur lesquelles s’appuie le plan en ces mots : « L’objectif n’est pas de devenir la meilleure école du monde, mais d’être une école meilleure pour le monde ».

MEDC N°1 - 3.png

Les 4 axes de développement du plan

 

Le premier axe du plan consiste en la création de Gaïa, l’école de la transition écologique et sociale d’Audencia dont l’objectif est d’enseigner des stratégies et pratiques managériales dites « à impact positif » en biologie, urbanisme, sociologie ou management. Chaque étudiant d’Audencia fera un passage par Gaïa pour une partie de son cursus, mais l’école sera également ouverte aux extérieurs, sans condition de diplôme. Gaïa aura pour partenaires entreprises, ONG, syndicats et pouvoirs publics partisans de la transition écologique et solidaire.

 

Le second axe du plan est la généralisation de l’hybridation : Audencia s’est toujours engagée en faveur de la double-compétence, et ce dès la création de l’Alliance avec l’école Centrale de Nantes et l’ENSA. L’objectif de l’école est que, d’ici 2025, 100 % de ses diplômés soient dotés de compétences hybrides, à la fois comportementales, professionnelles et sociétales, acquises dans les nouveaux doubles-diplômes et voies doubles-compétences proposées par l’école. Cette hybridation passera également par l’attribution d’un passeport citoyen KeyS (Know and Engage for Your Success) à chaque étudiant, afin qu’il puisse valider et valoriser son parcours à travers un référentiel de compétences sociétales, professionnelles et comportementales.

 

Le troisième axe du plan est le développement des moyens, afin de maintenir son rang dans le paysage des écoles de commerce françaises. Ainsi, l’école a pour objectif d’atteindre 100 millions d’euros de budget en 2025 afin de financer une vingtaine de nouveaux programmes dont des MBAs, accueillir 10 000 étudiants, passer de 650 actuellement à 2000 étudiants formés à l’étranger en 2025 ou encore créer un CFA (Centre de Formation d’Apprentis) afin de renforcer la professionnalisation à l’école. Ce budget permettra également de financer la politique d’inclusivité de l’école, en renforçant les actions citoyennes en faveur de l’égalité des chances et de la diversité comme l’initiative BRIO ou en finançant la réalisation d’un bilan carbone afin de se diriger progressivement vers la neutralité carbone.

 

Enfin, l’école a décidé de revoir son organisation générale, à commencer par les activités académiques et de recherche : trois centres « d’excellence » seront créés, autour de la création et l’utilisation de technologies et d’informations responsables, du management des organisations et des sociétés pour tendre vers l’inclusivité et le développement soutenable. Audencia promouvra également la recherche conjointe avec l’école Centrale de Nantes. La transformation organisationnelle passera également par une transformation digitale de l’école, avec de nouveaux outils comme un réseau privé 5G, une calculette carbone, une plateforme d’IA dédiée à l’immersive learning et un projet de smart campus.

 

 

La réflexion autour du plan stratégique

 

La création de ce plan stratégique s’est étalée sur près d’un an : à partir de mars 2020, l’école a demandé à ses professeurs, collaborateurs, étudiants et alumni de remonter des idées qu’ils jugeaient pertinentes, ainsi que des mots-clés, qu’ils voulaient voir représentés dans ce nouveau plan. En mai 2020, la réflexion est lancée à proprement parler, à travers trois dispositifs : des projets entrepreneuriaux, des groupes thématiques et une boîte à idées.

 

En juillet, les différents groupes sont venus proposer leurs projets devant le Conseil d’Administration de l’école. En septembre, ils se sont réunis à nouveau pour présenter leur projet et le pitcher en 180 secondes. Les thèmes des projets étaient variés : l’un des groupes a par exemple présenté un projet de neutralité carbone, un autre s’est concentré sur le sujet des royalties comme moyen de financer ses études. En octobre, ont été organisées des journées de réflexion dont l’objectif est de synthétiser et évaluer la créativité des projets proposés par les différents groupes. En novembre s’est déroulée la présentation finale des projets entrepreneuriaux, permettant la réflexion autour du plan stratégique.

 

Enfin, en janvier 2021, le plan stratégique a été présenté au Conseil d’Administration. Celui-ci a été validé puis présenté aux étudiants et à l’ensemble des collaborateurs et du corps professoral d’Audencia.

Au total, 38 projets entrepreneuriaux ont été présentés, parmi lesquels 16 d’entre eux ont été incubés et 113 personnes se sont mobilisées pour réfléchir et développer ce plan.

 

 

Les chiffres clés du plan

 

• 100 millions d’euros de budget, afin de financer toutes les formations et les projets de développement de l’école ;

• 600 collaborateurs, contre 390 actuellement, pour encadrer les études et la recherche et permettre à tous d’avoir toutes les clés en main pour réussir à Audencia ;

• 200 enseignants-chercheurs, contre 134 actuellement, pour développer l’excellence académique et la portée internationale de l’école ;

• 10 000 étudiants, contre 6500 actuellement, pour développer la place d’Audencia au sein des écoles de commerce françaises et internationales ;

• 2 nouveaux campus, à Paris et Sao Paulo, pour développer l’implantation nationale et internationale de l’école ;

 

 

Lola Fleury - Audencia