Découvrez l'association AVANT GARDE (Mode & Luxe) avec Maxence Doré, étudiant à Grenoble EM

1) Les débuts de mon aventure associative : découverte et recrutement

6 septembre : rentrée à GEM en 2ème année de PGE. Rendez-vous dans le grand auditorium de l’école, plein de nouvelles têtes, et le soir-même un pot d’accueil est organisé par les étudiants pour accueillir les admis sur titre comme moi. C’était clairement l’occasion de faire connaissance avec de nouvelles personnes. Pour moi, c’était un peu aller out of the box (oui en commerce on adore les anglicismes). Je suis de nature plutôt réservée et du genre à rester dans ma zone de confort. Et pourtant, je suis allé à ce pot d’accueil au Jardin de Ville à Grenoble. C’est assez intimidant quand on ne connaît personne, mais on se prend vite au jeu. Les gemiens nous posent plein de questions sur nous, on en pose plein sur eux et surtout… sur leurs assos ! Oui, car tout a commencé ici pour moi. J’ai passé ma soirée à parler à des étudiants, et c’est là que j’ai commencé à affiner mon choix quant à l’association que je comptais intégrer. J’ai même appris qu’en école de commerce, on pouvait être en doublon, c’est-à-dire intégrer deux associations, voire en triplon.

11 septembre : entretien chez Marie, celle qui allait être ma future présidente (ma prez comme on dit). Marie avait repris quelques mois auparavant la tête d’Avant Garde, une association de mode qui est membre de la Zone Art, premier Bureau des Arts de France. J’ai longtemps hésité à postuler… « un garçon dans une association de mode, c’est bizarre, non ? ». Non Maxence, ça n’a rien de bizarre. Marie a fait passer des entretiens à autant de garçons que de filles pour intégrer son association, alors montre que tu es motivé, en plus la mode t’adores ça, tu veux bosser dedans plus tard. C’est le moment !

14 septembrej’ai eu une journée épuisante, ce soir je déconnecte de tout et je dors tôt. Mais vers 23h, appel de Marie… « Oui allô Maxence, ça te dit de passer l’année avec nous chez Avant Garde ? ». Je venais d’être accepté chez Avant Garde (AVG pour les intimes) en tant que responsable logistique, le pôle que je voulais ! C’était donc parti pour une année entre mes cours à GEM et une association. Parfait, c’est pile ce dont j’ai besoin. Je viens de passer trois ans derrière les bancs de la fac à subir des cours et à n’apprendre que des cours théoriques. Là, entre AVG et GEM, j’allais jongler entre des cours et une vie quasiment professionnelle, car mon rôle de responsable me confiait pas mal de responsabilités.

Défilé de mode GEM La Mode

Le slogan de GEM est « Act, Think, Impact ». Après un an passé à jongler entre mes cours et mon association, j’ai envie de vous dire que le slogan de mon année, c’est « Lead, Act, Think, Impact ».

2) Les premières responsabilités

 

J’ai très vite été mis dans le bain chez AVG en tant que responsable logistique. L’avantage du pôle logistique, c’est qu’on est au cœur de l’asso. On suit tous les projets de près et on organise leur mise en place. On est en lien avec le pôle communication-création (ComCréa), le pôle événementiel (event), le pôle blog, le pôle partenariats (parte), le pôle design et couture (D&C), le pôle team building (TB), et évidemment « le bureau » qui compte la présidente (la prez) et la vice-présidente (vice-prez).

 

D’ailleurs, on n’est pas « responsable logistique » mais « respo log ». Et quelle que soit l’association que vous intégrerez, la configuration sera sensiblement comme celle-ci : le bureau dirige les responsables de pôles qui dirigent les membres de celui-ci. Concernant le budget, AVG présente une particularité : elle n’a pas de pôle trésorerie. Étant membre de la Zone Art, c’est ce Bureau qui alloue un budget aux 9 associations qui le composent. Nous étions donc tenus de respecter cette répartition des moyens financiers pour toute l’année, ce qui rajoute du défi !

Après le recrutement des responsables dont j’ai fait partie, il fallait recruter les membres quelques jours après, souvent des étudiants en 1ère année ou en Master of Science. En logistique, on a un rôle de coordinateur dans ce processus-là :

  • On recueille les candidatures,

  • On regarde leurs disponibilités pour passer les entretiens chez Marie ou au local de la Zone Art,

  • On regarde les disponibilités du local, de Marie et des autres membres de l’association,

  • Et on fait se concilier tout ça !

 

Assez casse-tête au tout début, mais Doodle sera votre meilleur ami (pour la petite anecdote, on m’appelle aujourd’hui « respo Doodle »). Et pour y arriver, on est obligé de se familiariser avec Excel… Ah, ce fameux logiciel dont j’ai toujours repoussé l’utilisation au lendemain ! En cours ou en asso, vous verrez qu’Excel, c’est la vie ! Et quand il s’agira de passer la certification dans le cadre de l’école, vous aurez déjà un pas d’avance.

Lisez d'autres témoignages d'étudiant(e)s en écoles de commerce en cliquant ici !

Photoshoot sur le thème du cuir - Association GEM La Mode - Grenoble EM

Photoshoot - GEM La Mode

3) Une année bien remplie

 

Passés les recrutements, AVG était au complet. Et là commencent les projets. Chez AVG, on avait prévu d’organiser plein d’événements :

  1. Un weekend d’intégration rien que pour nous, histoire de tisser les liens.

  2. Des photoshoots pour alimenter notre blog en photos, avec des vêtements prêtés par nos boutiques partenaires.

  3. Un vide-dressing dans l’immense hall de GEM afin de permettre aux étudiants de vider leurs placards.

  4. Des ventes de bijoux confectionnés par notre pôle D&C.

  5. Des « GEM ton style », c’est-à-dire des posts Facebook dans lesquels on met en avant chaque semaine le style d’un étudiant de l’école qui a retenu notre attention.

  6. Un défilé en collaboration avec un jeune créateur, toujours dans l’immense hall de GEM, qui allait être vu par des centaines d’étudiants, de professeurs et de membres de l’administration. Il a été réalisé avec l’aide de l’association de musique électronique de GEM qui nous a concocté des sons pour parfaire l’ambiance de Fashion Week que nous désirions.

  7. Un festival de la mode, initialement prévu courant avril, au sein duquel nous devions organiser un second vide-dressing et un second défilé (il a malheureusement été annulé à cause du Covid-19)

  8. Deux journées consacrées à l’accueil de la Maison Chanel et du groupe LVMH, avec des conférences, des cocktails et des entretiens pour des stages proposés par des marques de luxe aux étudiants de GEM

 

4) Une année pleine d’enseignements et une ouverture sur mon projet professionnel

 

AVG aura donc été l’occasion de suivre et développer plein de projets, en ayant à la fois un aspect ludique et professionnalisant. J’y ai rencontré des étudiants du monde entier, car évidemment en association il n’y a pas que des français !

Pour vous situer, chez AVG,il y avait une italienne, une allemande, des libanais, des chinois, une grecque… J’y ai appris à travailler en équipe, comme dans une véritable entreprise. Et c’est justement ce que je compte aujourd’hui mettre en avant dans la quête de mon stage de césure. Oui, car l’aventure AVG est bientôt finie pour moi, mais je compte bien la mettre en avant pour trouver, dès juillet, mon premier stage de césure.

Mon objectif est d’acquérir une expérience professionnelle solide pendant cette année-là afin d’intégrer, en septembre, le Master of Science Fashion, Design and Luxury Management de GEM. AVG, je l’espère, est l’un des premiers maillons de toute cette chaîne.

Si mon année était à refaire, je ne changerais rien quant à mon intégration d’AVG. Forcément, il y a des projets qu’on aimerait améliorer voire transformer. On se rend compte après coup qu’on aurait pu faire telle ou telle chose autrement. Mais cette association m’a permis de vivre une année plus que complète sur notre campus grenoblois.

Nous vous recommandons également les articles suivants :

Lire : "Mes 10 conseils pour réussir son TAGE MAGE" - Martin Berton - 490/600 au TAGE MAGE.

Lire : "Les 3 mots qui caractérisent l'ESSEC sont..." - Daphné Olivaux - Admise ESSEC 2019.

Lire : "Qu'apprend-on réellement en école de commerce ?" - Jonathan Cosperec - Admis Audencia 2019.