GMAT : 7 conseils pour réussir la partie quantitative du GMAT - Partie 1/2

La partie quantitative du GMAT est probablement la plus redoutée par les candidats. Elle est truffée de pièges, donc elle demande beaucoup de concentration. Voici nos 7 conseils pour la réussir...

Conseil n°1 : Faites attention au temps !

Le temps imparti de 62 minutes est la plus grande difficulté de la partie « Quantitative » au GMAT. En effet, vous devrez être efficace et rapide pour ce sous-test. Gérez donc bien votre temps en consacrant au maximum 3 minutes à chaque question (de niveau difficile).

Si après 1 minute, vous n’avez pas identifié la méthode de résolution à appliquer, passez à la question suivante en répondant au hasard. Il vaut mieux mal répondre à une question que d’accumuler du retard en début de test, qui finira par se payer à la fin du test quand vous n’aurez pas le temps de traiter les questions et devrez répondre à toutes les questions d’affilée.

Conseil n°2 : Ne vous précipitez pas.

L’examen est "truffé de pièges" pour pénaliser les candidats trop pressés ou étourdis. En plus de la bonne réponse, les concepteurs indiquent des réponses qui ont tout l’air de bonnes réponses mais qui sont fausses. Ces pièges correspondent aux erreurs les plus fréquemment commises par les candidats.
Si vous allez trop vite, vous commettrez donc beaucoup d’erreurs car vous tomberez plus facilement dans les pièges tendus.

Conseil n°3 : Identifiez la théorie sous-jacente.

La méthode la plus efficace pour répondre correctement à une question est d’identifier la théorie mathématique sous-jacente.

Un énoncé = une histoire + une théorie mathématique.

Vous devez donc très rapidement faire abstraction de l’histoire et identifier la théorie mathématique ou la méthode de résolution à appliquer. Pour cela, pour chaque théorie ou méthode, listez les 2 ou 3 éléments nécessaires pour l’appliquer.

Conseil n°4 : Mathématisez des énoncés écrits.

Il est fondamental de maîtriser le processus d’abstraction au GMAT, c’est-à-dire de réussir à écrire mathématiquement une formulation écrite (en anglais). Par exemple (cliquez sur les flèches sur mobile) :

Conseil n°5 : Apprenez par cœur les formules / astuces / carrés / cubes / multiples / etc.

Il est fondamental de connaître par cœur les astuces et les formules du programme. Toutes ces astuces et formules vous permettront de bien répondre aux questions et de gagner énormément de temps. Pour cela, nous vous recommandons de ficher les formules et astuces importantes, pour pouvoir les avoir à portée de mains tout au long de vos révisions, et vous challenger dessus dans les transports ou le soir avant de vous coucher.

Il n’y a rien de plus frustrant que d’identifier la théorie sous-jacente mais d’avoir oublié la formule associée.

Attention : certaines formules sont très classiques dans le programme aux USA, mais moins en Europe. Il faut donc y porter une attention particulière.

Parmi les indispensables à connaître par cœur, on retrouve : les carrés (jusqu’à 25), les cubes (jusqu’à 15), les nombres premiers (de 2 à 101), les puissances de 2 (de 2 puissance 1 jusqu’à 2 puissance 10).

Pour lire les conseils N°6 et N°7 (suite de l'article) : cliquez ici !

Articlé rédigé par Joachim Pinto : Voir son profil.

Article rédigé par Joachim Pinto

  • Parcours académique : Prépa ECE Ipesup + Master Grande École HEC Paris.

  • Fondateur des communautés d'entraide : "Monsieur Écoles de commerce : Post-Bac & Admissions Parallèles" : + de 13 000 membres.

  • Auteur de 30 ouvrages (dont 5 sont N°1 des VENTES) sur les concours aux écoles de commerce : Découvrez les ouvrages !

  • Passionné par le monde de l'enseignement, des concours et des écoles de commerce.

  • A effectué le plus haut saut à l'élastique du monde (Népal - 178 m).