TÉMOIGNAGE : "5 qualités indispensables pour devenir avocat d'affaires"

Par Adhémar Autrand, HEC Paris et titulaire du CAPA. 

La série Suits vous a fait rêver et vous vous voyez déjà dans une tour à Manhattan ou dans un bureau à lambris dans le 8ème à Paris à conseiller les plus grands financiers de la planète ? Pour intégrer ce monde glamour et accéder au graal du rang d’associé dans un grand cabinet d’avocat d’affaires international, il va vous falloir vous accrocher et développer des qualités indispensables. Tour d’horizon.

Qualité n°1 : La rigueur

"Oui, il en faut dans tous les jobs mais… Dans le métier d’avocat d’affaires, une virgule à la mauvaise place dans une phrase ou un renvoi vers le mauvais paragraphe peut faire perdre des millions d’euros à votre client. Il vous sera donc demandé une rigueur mathématique par vos patrons et vos clients pour espérer faire carrière dans ce métier.

La moindre erreur vous sera reprochée, tant sur le fond que sur la forme. En effet, si la mise en page de votre contrat n’est pas alignée ou si la police change tous les trois paragraphes, vos interlocuteurs se diront que votre compréhension du droit est de ce que vous produisez : quelque chose d’imprécis. A vous donc de vous armer de patience et d’abnégation pour rendre à chaque fois un travail irréprochable."

Suite de l'article ci-dessous après la bande.

Qualité n°2 : La persévérance

"On vous montre souvent le côté glamour de l’avocat d’affaires. Belle voiture, belle maison, compte en banque bien fourni… Mais on ne vous montre pas les années de dur labeur pour y arriver. Pour parvenir à une position élevée dans la hiérarchie, vous serez en concurrence avec des dizaines de jeunes loups comme vous qui mettront toute leur énergie dans l’atteinte de leurs objectifs.

La persévérance sera la clé pour traverser les longues nuits de relecture de contrats et d’audits de structuration juridique. Une bonne hygiène de vie est indispensable : une bonne dose de sport et de la nourriture healthy vous aideront à vous démarquer et à garder des forces dans le marathon à venir."

Qualité n°3 : Le sens du relationnel

"On oublie trop souvent de le dire mais un avocat n’est pas qu’un technicien du droit. Un avocat doit également se muer en « commercial » qui va décrocher de nouveaux clients. Eh bien oui, même si la déontologie de l’avocat insiste sur le côté non-commercial de la profession, la réalité économique oblige l’avocat à se considérer de plus en plus comme un prestataire de services.

L’avocat de demain devra donc autant être formé sur les dernières réformes que sur les dernières techniques de vente BtoB !"

Qualité n°4 : La maîtrise de l’anglais

"Si votre anglais se limite à « Bryan is in the kitchen », passez votre chemin ! La plupart des grands contrats, même en France, sont désormais rédigés en anglais et il sera attendu de vous le plus haut niveau technique à l’écrit et à l’oral en anglais. La particularité du droit est qu’une erreur de traduction, aussi minime soit-elle, peut avoir des conséquences importantes.

S’améliorer en anglais est simple mais demande une pratique constante. Forcez-vous à lire la presse financière en anglais chaque jour (le Financial Times est un must !), écoutez des podcasts techniques (The College Investor ou encore M&A Science) et n’ayez pas honte de vous faire des rappels grammaticaux de temps en temps."

Qualité n°5 : La réactivité

"La dernière qualité mais non la moindre. Vos clients vous demanderont cette grande faculté qui mélange l’adaptabilité et la rapidité. A ne pas confondre avec précipitation, la réactivité s’impose dans un métier où lois et jurisprudences évoluent fréquemment et peuvent avoir de fortes incidences sur les problématiques de vos clients.

Par ailleurs, vous devrez apprendre à gérer l’urgence : pour vos clients, leur affaire et leurs questions sont toujours urgentes. Être réactif vous permettra de nouer avec eux de fortes relations de confiance et de bâtir sur la durée.

Et voilà, vous savez tout pour embrasser la carrière de vos rêves. Vous avez un doute, soyez aussi confiant qu’Harvey Specter : « It’s going to happen, because I am going to make it happen! »."

Nous vous recommandons également les articles suivants :

Lire : "Les 3 mots qui caractérisent l'ESSEC sont..." - Daphné Olivaux - ESSEC.

Lire : "Mes 5 conseils pour être admis en école de commerce" - Antoine Donnarumma - ESCP.

Lire : "J'ai intégré l'ESCP avec un plan en 5 étapes" - Antoine Donnarumma - ESCP.